Comment savoir si l’affiliation est rentable ?

L’affiliation est une technique webmarketing qui consiste pour une entreprise à établir un partenariat avec un site web (un affilié) pour qu’il promeuve les offres de l’entreprise. Si votre site web n’utilise pas encore l’affiliation, vous aimeriez sûrement connaître les avantages de cette stratégie et voir comment elle rapporte. 

Nous vous conseillons de passer par des plateformes d’affiliation qui vous garantiront l’accès aux programmes d’affiliation et à des analyses statistiques des performances d’affiliation. De ce fait, vous pourrez avoir une vue sur l’état des ventes et vous pourrez donc calculer le montant de vos commissions. Certaines plateformes envoient directement des relevés des chiffres aux affiliés.

Quels sont les différents modes de rémunération?

Pour savoir comment vous pourrez gagner de l’argent avec l’affiliation, vous devez connaître chaque type de rémunération possible. Rappelez-vous que vous toucherez une commission c’est-à-dire un pourcentage du prix sur les ventes générées par l’entreprise avec laquelle vous êtes en collaboration.  Bien sûr, les pourcentages varient en fonction des résultats des entreprises et parfois celles-ci instaurent même des limites. C’est le cas pour #Amazon qui ne rémunère pas plus de 10 euros de commission par produit vendu. En fonction de chaque technique et de la nature de votre site web, vous pourrez ainsi déterminer quel mode de rémunération sera le plus rentable.  Voici les rémunérations possibles :

  • CPA (coût par action) : commission en pourcentage (entre 3% et 50%) ou une commission fixe (entre 1€ et 500€) selon les ventes réalisées. Pour les entreprises, le CPA est le mode de rémunération le plus attractif car elles sont forcément gagnantes. Vous ne toucherez votre commission seulement en cas de ventes. De ce fait, même si l’entreprise accueille des visiteurs, elle ne vous rémunérera pas si cela n’a pas abouti à une vente.

  • CPC (coût par clic) : Commission reversée à chaque clic menant vers le site de l’entreprise. Le CPC varie entre 1cts et un 1€.

  • CPL (coût par formulaire) : Le site web touche sa commission dès lors qu’un visiteur remplit une action : une inscription à un service ou à une newsletter, remplissage d’un formulaire, téléchargement d’un document. Le CPL varie entre 0,50€ et 5€.

  • CPM (coût pour mille pages vues) : L’entreprise paie pour une diffusion de 1000 affichages publicitaires. Le CPM varie entre 1€ et 75€.

  • CPDC (coût par double clic) : Commission attribuée à l’affilié lorsqu’un internaute clique sur une bannière publicitaire puis sur une page du site de l’entreprise. Généralement la rémunération du CPDC est plus avantageuse que celle du CPC.

  • CPI (coût par intégration/installation) : rémunération déterminée en fonction du nombre d’installations par internaute. Par exemple, l’installation d’une application, d’un widget ou l’abonnement à un flux RSS.

Peu importe le mode de rémunération que vous choisirez, le montant de celui-ci sera déterminé par le volume de trafic généré et par la nature de ce trafic : plus il est ciblé, mieux vous serez rémunéré. De ce fait, choisissez le mode de rémunération qui correspond le mieux à vos objectifs et que vous pensez être le plus rémunérateur en fonction de la nature de votre site et de votre notoriété. Pensez à passer par une plateforme d’affiliation pour gérer vos statistiques et vous tenir au courant de la rentabilité de l’affiliation.

industry prep for emerging solo artists — groovechickstudios


Selon une étude de 2013 réalisé par le Collectif des Plateformes d’Affiliation (CPA), 24% des répondants (annonceurs, éditeurs, agences) gagnent plus de 20 000 en 2013 par mois grâce à l’affiliation contre 16% en 2012

CONTACTEZ-NOUS

YOUR COMMENT

Loading ...